Sections

VinWiki:Images signalées

Vitrail de 1937 à l'église de Lézigné, en Maine y Loire (France)

Vitrail de 1937 à l'église parrossiale de Lézigné, en Maine y Loire (France)

Vincent de Paul allait de Le Mans à Angers quand, à quelque deux kilomètres au sud-est de Durtal, son cheval a trébuché et tout les deux sont tombés dans un torrent qui était crû à cause des pluies. Un autre missionnaire l'a sauvé de mourir noyé et Vincent est allé se sécher dans une petite chaumière des alentours. Vincent, dans la lettre qu'il ecrit lundi de Pâques 1649 à Louise de Marillac, fait allusion à la fièvre qu'il a eue le soir et qu'il attribue à cette chute.

Le vitrail, de l'année 1937, se trouve à l'église paroissiale de Lézigné, un village situé quelque 5 km au sud-ouest de Durtal. Il représente St Vincent donnant une catéchèse aux enfants tandis que leur mère séche son manteau au feu.


Vêtements des premières Filles de la Charité

Vêtements des premières Filles de la Charité

Les premières Filles de la Charité portaient une robe de serge grise, un collet et un toquois de toile blanche enserrant la tête et cachant les cheveux. Les femmes des environs de Paris n'étaient pas vêtues autrement. En recevant ses premières postulantes, presque toutes de la banlieue parisienne, Vincent de Paul leur avait laissé leur habit ; et cet habit était devenu, par raison d'uniformité, celui des filles qui venaient d'autres régions.

Mystère de la Nativité. Basilique Paroisse de "La Miraculeuse" à Madrid (Espagne)

Nativité. Basilique Paroisse de "La Miraculeuse", Madrid (Espagne).

Mystère de la Nativité installé, pendant les fêtes de Noël 2006, a la salle des fêtes du temple situé au 45 de la rue García de Paredes de Madrid (Espagne), appelé populairement comme "La Miraculeuse", bien que le nom officiel soit celui de Basilique Paroisse de la Très Bienheureuse Vierge Marie de la Sainte Médaille et Saint Vincent de Paul.

La Congrégation de la Mission a décidé la construction de cette église à la fin du XIXe siècle. Le 23-24 juin 1904, le temple a été consacré par le nonce papale, Mgr. Arístides Reinaldi, et ouvert au culte. Le 23 juin 1923 le pape Pie XI lui a accordé le titre de Basilique mineure. Le 7 novembre 1965, il est devenu Paroisse étant son premier curé M. Primitif Gonzalo, qui était jusqu'alors recteur de la Basilique.


Verrière de la Paroisse Basilique de St Vincent à Latrobe, Pennsylvanie (États-Unis)

Vitrail-rosace de la Paroisse St. Vincent de Paul à Madrid (Espagne)

Vitrail-rosace de la Paroisse St. Vincent de Paul à Madrid (Espagne)

La Paroisse St. Vincent de Paul, située dans le quartier Carabanchel, à Madrid (Espagne), a été érigée par l'évêque de Madrid - Alcala, Mgr. Leopold Eijo Garay, le 10 mars 1954 et a initié son activité pastorale le 5 avril de la même année, bien que l'on puisse dire qu'elle a commencé à fonctionner pleinement à la fin de l'été de 1955, quand les voisins ont pris possession de leurs appartements.

Son premier curé a été le P. Veremundo Pardo, de la Congregation de la Mission, qui auparavant se déplaçait déjà depuis un autre lointain quartier de Madrid, Hortaleza, pour célébrer l'Eucharistie et exercer le service des pauvres, aidé par un groupe de Filles de la Charité, et qui, en vue de l'abandon de cette zone, a influé auprès du Ministère du Logement pour que la colonie fût construite avec ses services et le temple paroissial.

Du 27 septembre 2004 au 27 septembre 2005, la Paroisse a célébré son cinquantenaire.


Vierge Miraculeuse. Basilique Paroisse de "La Miraculeuse" à Madrid (Espagne)

Image de la Vierge Miraculeuse de la Basilique Paroisse de "La Miraculeuse", Madrid (Espagne).

Image de la Vierge Miraculeuse dans sa position classique de la troisième apparition à sainte Cataline Labouré, comme on la voit sur la Médaille Miraculeuse. L'oeuvre, du sculpteur Claude Rius, est réplique de celle du même auteur qui a été détruite pendant la guerre civile espagnole de 1936-1939. L'image a été bénie en novembre 1939 et se trouve au temple, situé au 45 de la rue García de Paredes de Madrid (Espagne), appelé populairement comme "La Miraculeuse", bien que le nom officiel soit celui de Basilique Paroisse de la Très Bienheureuse Vierge Marie de la Sainte Médaille et Saint Vincent de Paul.

La Congrégation de la Mission a décidé la construction de cette église à la fin du XIXe siècle. Le 23-24 juin 1904, le temple a été consacré par le nonce papale, Mgr. Arístides Reinaldi, et ouvert au culte. Le 23 juin 1923 le pape Pie XI lui a accordé le titre de Basilique mineure. Le 7 novembre 1965, il est devenu Paroisse étant son premier curé M. Primitif Gonzalo, qui était jusqu'alors recteur de la Basilique.


Verrière de la Paroisse Basilique de St Vincent à Latrobe, Pennsylvanie (États-Unis)

Verrière de la Paroisse Basilique de St Vincent à Latrobe, Pennsylvanie (États-Unis).

En 1790, le Père Theodore Brouwers, O.F.M., acheta 300 acres et fonda la paroisse de Sportman's Hall. C'était la première paroisse catholique en Pennsylvanie à l'ouest des montagnes d'Allegheny.

Le 19 juillet 1835, l'évêque Francis Patrick Kenrick a consacré une nouvelle église construite sous la surveillance du Père James Stillinger. Comme c'était la coutume de l'évêque d'appeler les églises d'après la fête du saint du jour de la dédicace, la nouvelle église et la paroisse on pris le nom de Saint Vincent.

En 1846, le père bénédictin Boniface Wimmer est arrivé à Saint Vincent et a fondé le premier monastère bénédictin aux Etats-Unis. À partir de cela la paroisse a été inséparablement lié avec le monastère bénédictin et l'établissement éducatif qui ont partagé son nom.